PEINTRES

AUGUSTE

Auguste est un artiste autodidacte qui vit et travaille aujourd’hui à Bordeaux. Auguste est un pseudonyme qui fait référence à ses années d’études et ses premières œuvres abstraites décorent les murs de son appartement étudiant. Sa technique est centrée sur la couleur et les formes. Dans ses œuvres, il aime raconter des histoires sur un ton, à la fois populaire et iconoclaste. Ses tableaux sont chargés d’une énergie positive toujours associée à une touche d’élégance «glamour pop» qui caractérise si bien ses œuvres.

Auguste est représenté dans plusieurs galeries en France et à l’étranger et expose régulièrement dans des lieux prestigieux et les célébrités sont nombreuses à posséder le fruit de son imagination.

CRASH

John Matos est devenu « Crash » à la fin des années 70. Crash commence une longue carrière respectée dans le monde de l’art avec sa première exposition en galerie en 1981. Dès lors, Crash se bat pour faire accepter le graffiti comme un art reconnu par la communauté artistique classique.


Fidèle à la peinture en bombe, au style fat cap, aux coulures et aux couleurs vives, Crash possède une approche radicale reconnue par toutes les communautés. Son symbole : un œil présent sur la plupart de ses toiles.

DE POPLAVSKY

C'est en intégrant Penninghen, l’Ecole Supérieure de design, d’art graphique et d’architecture d'intérieur qu’Alexandre s’épanouit vraiment dans ce qu’il fait et confirme ainsi son goût prononcé pour l’art et la création. Il prends alors la direction du design intérieur au travers de sa formation, mais il découvre rapidement de son côté son talent pour le dessin sur toile au marqueur.

Il aime s’exprimer au travers de la symbolique de ses créations, et c’est en puisant dans son environnement qu’il nourrit son imagination et créé son univers. Son attention est tout particulièrement attirée par son entourage, la sagesse, le vice, la mort et d’autres éléments qui attisent sa curiosité et l’intriguent.

DI ROSA

Hervé Di Rosa est un artiste peintre contemporain né à Sète. Il est l’un des principaux artisans du mouvement français de la « figuration libre » ainsi dénommé par l’artiste Ben avec Boiron, Blanchard, et Combas. Une peinture empruntant souvent à la BD, au rock et au graffiti. Il fonde en l’an 2000 à Sète le MIAM (Musée international des arts modestes). Il a fait l’objet de plus de 200 expositions. Ces œuvres sont présentes dans d’importantes collections publiques et privées en Europe, en Amérique et en Asie.

EZK

EZK est un artiste français. Son projet Art Against Poverty lui apporte une notoriété mettant en avant l’inégalité des richesses lui donnant l’idée de son premier pochoir « Dans quel monde Vuitton ? ».

Depuis quatre ans, l’artiste choque et surtout transforme la rue en un espace de réflexion. Son art urbain et créatif cherche à susciter l’étonnement, le rire ou l’émotion chez les passants.

JONONE

Premier gaffeur new-yorkais à venir s'installer à Paris, là où le mouvement explose, John vibre alors au diapason d'une jeunesse métisse, animée par une aventure inédite. Murs, rideaux de fer ou camions de marché en feront largement les frais. Mais pas seulement. Durant plusieurs années campé au sein de l'Hôpital Éphémère - nom donné à un squat établi officiellement, entre 1990 et 1995, dans les locaux de l'Hôpital Bretonneau -, John va installer son premier atelier d'artiste. Au coeur de ce lieu singulier, qui marqua profondément l'esprit créatif des années 90 en France, il expose son travail, se mélange, croise les pratiques.

Évoquant ses jeunes années, JonOne aime à invoquer cette image mythique, ce souvenir fondateur et originel: la traînée éblouissante de couleur et de vitesse laissée par une rame de métro taguée... Comme une révélation. Ce sera donc la rue, le graffiti, les tunnels.

Alors qu'il dévore aujourd'hui son deuxième demi-siècle à pleines dents, JonOne maintient cette ligne de vie avec une vivacité intacte. "La force de la rue emportait tout. La rue m'excitait" se souvient l'artiste.

MEL RAMOS

Mel Ramos (né en 1935 à Sacramento) est un peintre américain représentant le courant du pop art. Né le 24 juillet 1935 à Sacramento, il commence des études artistiques dans cette même ville en 1953. Il expose pour la première fois à la galerie David Stuart en 1965 et en Europe à partir de 1971. Le musée Oakland de Californie lui consacre sa première exposition rétrospective en 1977.
La peinture de Mel Ramos fait partie du pop art. Comme Roy Lichtenstein, il s'inspire, au début de sa carrière, de l'imagerie des comics américain, en peignant les effigies de Batman ou de Flash Gordon. Il aborde ensuite le thème de la Pin-up, dont les figures se détachent sur des fonds représentés par des logos de marques. Vers les années soixante-dix, il détourne des classiques de l'histoire de l'art comme l'Olympia d'Édouard Manet ou l'Amour et Psyché de Jacques-Louis David.

Mr.CHAT

Thoma Vuille est un peintre d'art urbain franco-suisse né le 16 juillet 1971 à Boudry, dans le canton de Neuchâtel. Il est le créateur de la série graphique des M. CHAT, personnage félin souriant créé dans les rues d'Orléans dans une démarche alliant optimisme, transgression et culture de proximité.

NAEJ PUOL


JLD dit Naej Puol est un artiste autodidacte dont l'œuvre a des connexions avec l’art figuratif.

Sa carrière dans le domaine de l'hospitalisation privée et, plus exactement dans les maternités, lui a inspiré ces dessins qui font référence à la symbolique de la femme à travers une interprétation très personnelle du sexe féminin mais également une moquerie satirique de la sexualité masculine. Un tout déconcertant et aux ambiguïtés multiples.

NASTY

Né en 1974, N.A.S.T.Y s’inscrit comme une référence du graffiti parisien. Il débute sa carrière artistique en 1988 en peignant différentes fresques de couleurs dans le métro parisien. Au cours de l’année 1992, N.A.S.T.Y expose pour la première fois à Paris lui permettant d’acquérir une certaine notoriété. L’artiste met en lumière ses fameuses plaques de métro et perpétue l’art du graffiti. Ses œuvres remportent un véritable succès lors des ventes aux enchères dédiées à l’art urbain.

NYNE FACTORY

Nyne Factory est née en 1984 à Clermont- Ferrand. Elle travaille actuellement dans le sud de la France Après une formation en arts appliqués, infographie et communication visuelle, elle se lance avec détermination dans la peinture afin de proposer des œuvres personnelles et d'aborder des thèmes qui lui sont chers.

Elle aime traiter des sujets de société. L'être humain, les animaux et leurs émotions occupent une place prépondérante dans son travail. Puisant son inspiration dans la vie de tous les jours, elle cherche à partager sa vision tant mélancolique que pleine d'espoir de notre condition humaine. Ses influences artistiques sont nombreuses : Pop Art, Street Art, Art Contemporain.

OAKOAK

Originaire de Saint-Etienne, Oakoak est un artiste qui ne souhaite pas révéler son identité. A l'origine graffeur, il s'amuse la plupart du temps à détourner notre environnement urbain à l'aide des personnages ayant influencé son enfance, à l'image des Simpson.

ONEMIZER

Mizer découvre la peinture dans les années 90 en Afrique où il passe son enfance. Quand il arrive à Paris en 2006 il entreprend des études d'art dans l'école MJM Graphic Design mais il choisit de poursuivre sa formation en autodidacte. En rencontrant de nombreux graffeurs, il comprend la puissance évocatrice du Street Art et commence à s'exprimer dans des terrains vagues à l'abri des regards.

Aujourd'hui ses toiles revisitent les portraits de personnalités qui ont marqué l'histoire : l'impact visuel et le choc des couleurs rend chacune de ses oeuvres plus originales les unes que les autres.

QUENTIN SHAD

Artiste autodidacte, Quentin Shad est né et travaille à Paris.
Diplômé d'une licence professionnelle en négociation et communication il exerce le métier de commercial itinérant.
D’un père restaurateur de cadre dans les ateliers du musée du Louvre et d’une mère professeure d’arts plastiques, il baigna dans le milieu artistique depuis son plus jeune âge.

Influencé par la culture du graffiti dans toute sa globalité, il se lança depuis peu dans l’acrylique. Ayant un style fin et structuré, il revisite ainsi nos personnages préférés avec une touche de modernité.

SEATY

Né en 1983, Seaty est un artiste originaire du sud de la France. Il commence ses premières œuvres au sein des rues toulonnaises et s’approprie les murs dès son plus jeune âge en réalisant ses œuvres dites « sauvages ». C’est au cours de l’année 2008, qu’il décide de donner un nouveau sens à son art et à ses graffitis en les transposant sur des toiles. Seaty s’inspire de ses émotions et de son expérience pour faire partager au public sa vision du monde et de l’art urbain.

SETH

Au milieu des années 1990, alors qu’il suit des études artistiques et travaille dans la publicité, Seth commence à peindre les murs parisiens. Il se spécialise dans la représentation de personnages, souvent de jeunes enfants.

En 2000, fraîchement diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD), il publie avec Gautier Bischoff Kapital, livre sur le graffiti salué par la critique qui devient un best-seller. Les deux auteurs fondent la maison d’édition L’œil d’Horus, dont la collection Wasted Talent présente des monographies d’artistes s’exprimant sur les murs. En 2003, il organise de nombreux voyages où il peut rencontrer différents artistes qui l’inspirent; il en tire un livre, Globe-painter, qui reçoit le prix spécial du jury du festival du carnet de voyage en 2007.

Admirateur des cultures populaires, il collabore à de nombreuses fresques en France mais aussi à l’étranger où il fait preuve de finesse et de subtilité. Utilisant souvent la couleur pour ses œuvres, il est également présentateur et auteur des documentaires.

SOKLAK

SPEEDY GRAPHITO

Speedy Graphito (Oliver Rizzo de son vrai nom) est un artiste parisien qui a commencé à peindre dans la rue dans les années 80. Depuis, l’artiste n’a cessé de faire évoluer son style, nous proposant des œuvres toujours aussi singulières et saisissantes. Avec ses toiles aux couleurs vives et tranchées, Speedy Graphito nous fait partager une vision très personnelle du monde qui nous entoure. Il occupe aujourd’hui une place incontournable dans le monde du Street Art.

SUN7

Sun7 est enfant de croisements et chevauchements entre le mot et l'image, la poésie et la couleur, l'art et la rue. Dans les années 1990, il découvre l'univers des tags new–yorkais. Bombe aérosol en main, il s'attaque à la peau des murs, de Paris à New York. Il multiplie performances et interventions à Paris, Lyon et Marseille, puis à Shanghai, Hong- Kong et Djakarta. Il utilise ensuite la toile, le panneau, les plaques de métal... Son registre se métisse sous des influences multiples : l'action painting, la calligraphie arabe, les tatouages latinos. Mais c'est le mot qui domine. Un maillage de mots, le plus souvent indéchiffrables et qui, assemblés, composent des portraits et des autoportraits. Portraits évidents mais textes codés, son œuvre est un jeu subtil entre apparitions et disparitions.

SVEN

Né en 1988 au sein de la ville de Mulhouse, Sven est un artiste français passionné par les graffitis. Cette passion est née à la suite de ses nombreux voyages lors desquels il découvre et observe la multitude de dessins réalisés sur divers supports tels que des murs, des rails, ou encore des wagons. Les lettres aux formes arrondies caractérisent les œuvres de l’artiste qu’il surnomme « Flop » ou « Trow-up ». Depuis quelques années, Sven a décidé d’évoluer dans sa pratique artistique en travaillant sur un support différent, celui de la toile. Il travail les textures de la matière, superpose les couches. De plus, il collabore avec de nombreux artistes comme David Zeller ou Laurence Dréano.

TAROE

Né en 1981 à Bayonne, Taroe découvre l'univers du graffiti en 1995. Autodidacte et passionné, il fait ses armes sur des murs d'usines, terrains vagues et wagons de train qui jalonnent son chemin. Il découvre et se passionne alors pour la typographie, le design, la photographie, et développe différentes identités artistiques en parallèle de la peinture. Il multiplie les performances et les collaborations (décors de films, campagnes publicitaires, logos, illustrations) en peinture comme en design. Fort de ces expériences, c'est naturellement qu'il se tourne dès 2006 vers un autre support, la toile, en développant son propre style pictural. Inspiré a ses débuts par des artistes tels que Richard Estes ou Paul Roberts, mais aussi par ses nombreux voyages, il retranscrit une ambiance de jungle urbaine que l'on peut croiser dans toutes les villes du monde. Il évolue toujours avec plusieurs axes de création simultanément, c'est la raison pour laquelle ses œuvres sont différentes sur mur et sur toile.

TRISTAM

Véritable icône du « Paris punk » des années 1980, Tristam est un artiste français fondateur du collectif de peintres « Les musulmans fumants » regroupant six artistes de 1980 à 1990. Depuis 1992, Tristam travaille en tant qu’artiste peintre indépendant. Sa curiosité et son avidité pour les nouvelles expériences, l’entraîne à peindre de la même manière qu’il conçoit la vie quotidienne. Fougue, passion et rage sont les maîtres mots de son travail. Ses œuvres illustrent les codes du street art et de la pop culture tout en étant à la fois explosives et sensuelles.